Qu'est-ce que l'on entend par anorexie mentale (anorexia nervosa)?

Les troubles de nutrition sont caractérisés par des troubles du comportement alimentaire. Les jeunes femmes des pays industrialisés en sont les principales victimes (de plus en plus de jeunes hommes sont également touchés). La fréquence de ce trouble a fortement augmenté ces dernières années. Etant donné que les anorexiques cachent longtemps leur problème face à la nourriture, qu'ils n'ont souvent pas conscience de leur état et dénient farouchement être trop maigre par rapport à leur taille, il est important que les parents, professeurs et autres proches tirent le signal d'alarme et recourent à temps à une aide professionnelle.

Quels sont les symptômes de l'anorexie nerveuse?

  • Le refus de maintenir un poids corporel normal constitue la principale caractéristique. Les personnes concernées maigrissent généralement fortement en très peu de temps.
  • Frayeur intense de prendre du poids malgré un déficit de poids évident
  • Perception erronée de l'image de son propre corps
  • Aménorrhée (disparition de règles)

Symptômes associés

  • Comportement type face à la nourriture: se mettre au régime, sauter des repas, compter les calories, s'interdire certains aliments, se restreindre face à certains aliments, manger extrêmement lentement
  • Mesures permettant de garder le contrôle du poids: activité physique extrême, prise de coupe-faim, abus de produits laxatifs ou diurétiques, exposition au froid, se peser constamment
  • Symptômes physiques: modification des substances corporelles (faiblesse musculaire, frilosité, étourdissements, fatigue, troubles de concentration), carence hormonales (sécheresse de la peau, cheveux cassants, lanugo -apparition d'un fin duvet de poils sur la peau-, troubles de menstruation, infertilité), maux de tête, dérangement intestinal ou stomacal
  • Symptômes psychiques: sauts d'humeur, pensées en noir et blanc, idées fixes, perfectionnisme, hyperactivité, troubles du sommeil, abus d'alcool ou de substances nocives, comportement obsessionnel, anxiété sociale, tendance au renfermement sur soi.

Attention, toutes les jeunes filles frêles ne sont pas anorexiques si bien qu'il n'est pas toujours facile de déceler si un enfant souffre d'un trouble alimentaire ou non. Par contre n'ignorez en tous cas pas le problème si vous soupçonnez qu'un enfant a des difficultés avec son poids ou l'alimentation. En cas de trouble du comportement alimentaire, une aide professionnelle est absolument indispensable.

Comment savoir si un enfant est en insuffisance pondérale?

L'insuffisance pondérale n'est pas aisée à reconnaître chez les enfants et les jeunes car le passage d'un poids normal à un poids insuffisant n'est pas strictement défini. Une première évaluation peut être effectuée sur la base des tableaux ci-après. Si l'indice de masse corporel (BMI) de l'enfant se trouve dans la plage colorée, le poids est considéré comme normal.

Valeur BMI chez les garçons:
(zone de couleur ocre = plage de poids se situant dans la norme)

Valeur BMI chez les filles:
(zone de couleur ocre = plage de poids se situant dans la norme)

Le BMI de l'enfant peut être calculé sur le site suivant: externer Link folgthttp://www.kelloggs.be/

Quels peuvent être les causes ou les déclencheurs d'un trouble du comportement alimentaire?

Plusieurs facteurs agissent simultanément et corollairement lors de l'apparition d'une anorexie mentale. Une prédisposition, des conflits familiaux et l'influence de la société (par exemple idéal de beauté) peuvent être la cause du début du trouble alimentaire. D'autres symptômes peuvent accentuer un trouble latent, ou du moins le soutenir, par exemple: changement du comportement alimentaire, modifications d'ordre psychique et physique et perte de poids.

Que faire en cas de soupçon d'anorexie mentale?

En raison de l'absence d'un aperçu de la maladie et les lourdes conséquences qu'elle peut entraîner, un suivi médical et psychologique est en tous cas nécessaire ! Par contre, l'une des manifestations cliniques de la maladie étant sa négation, il est inutile de forcer la personne concernée à des entretiens thérapeutiques. Il est cependant important que les parents s'adressent sans tarder à un centre de conseil et acceptent l'aide des professionnels.

Comment traiter l'anorexie mentale?

Etant donné que la maladie est caractérisée par des symptômes physiques et psychiques, une étroite collaboration entre les médecins et psychologues s'impose. Pour contrer les effets secondaires physiques d'une anorexie mentale, il est primordial de combler le déficit pondéral souvent accentué. Les patients peuvent généralement suivre un traitement ambulatoire. En cas de déficit pondéral mettant la vie en danger un traitement hospitalier stationnaire s'impose. L'efficacité des mesures de thérapie comportementale en vue de la prise de poids auprès de personnes anorexiques est prouvée par de nombreuses études empiriques. Une normalisation à long terme du poids et du comportement alimentaire ne peut toutefois être acquise que si les causes de la maladie sont traitées. Une psychothérapie avec des entretiens en famille, individuels et le conseil aux parents est vivement conseillée.

Objectifs de la thérapie:

  • acceptation de l'aide psychologique et médicale
  • abandon de la stratégie de négation
  • introduction d'un programme visant à une augmentation du poids à long terme
  • traitement des symptômes médicaux et psychiques

Les méthodes de thérapie cognitivo-comportementale offrent en plus:

  • auto-observation du comportement alimentaire et des pensées et sentiments en corrélation avec le comportement face à la nourriture
  • conseils en matière de nutrition
  • soutien dans le respect des repas prescrits
  • entraînement à une estime de soi
  • apprentissage de stratégies aidant à résoudre les problèmes
  • confrontation avec les aliments interdits
  • prise de conscience et modification de sa propre opinion face à la prise de poids et la peur qui y est liée, à l'image de son propre corps et le sentiment de sa propre valeur


Faits et chiffres

  • Il est notoire que le nombre de personnes souffrant d'anorexie mentale a considérablement augmenté ces dernières années. Près de 1% des filles en souffrent. Les jeunes femmes sont le plus touchées mais le nombre de garçons progresse (15 filles pour 1 jeune homme).
  • Divers sondages attestent qu'une fille sur quatre âgée de 7 à 10 ans a déjà suivi un régime. 90% des adolescentes se trouvent trop grosses et souhaitent maigrir.
  • Après avoir achevé la thérapie, 30% des personnes concernées se sentent nettement mieux, 35% accusent un léger mieux, 25% deviennent chroniquement malades et 10% décèdent des suites de leur maladie.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Infolinks

partenaire

Blogs / Annuaire de blogs --------------- Blog ----------------- -------------- Annuaire blog - Blog société -- -- --------
Top Blog
------- France blogsDictionnaire en ligne --- Booste le trafic de ton blog -- Sciences Santé-- Classement Top Blogs ---- Annuaire gratuit --- Annuaire Web France -- Annuaire FuN --- referencement ---
---
----
---


chercher sur kimino
Ajouter un site
---
---

Annuaire Cyberpole.fr

---